Edito APLV

Les fruits de la recherche bientôt récoltés

 

Qu’il s’agisse de l’approche moléculaire du diagnostic, mais aussi de la prévention et du traitement ou bien encore de la modulation du microbiote intestinal, les avancées vont bon train dans l’allergie aux protéines de lait de vache. En attestent deux publications récentes. Celle de B Linhart et coll. ouvre de nouvelles perspectives pour la prise en charge à l’aide de molécules recombinantes tandis que A Fox et coll. ouvrent la voie à une approche active de l’APLV passant par une modulation du microbiote.

Bonne lecture sur aplv.fr !

L’équipe Allergie NUTRICIA

 

Actualités médicales JIM

JIM

Les enjeux moléculaires dans l’allergie aux protéines de lait de vache

L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) n’est pas fréquente, mais affecte des enfants en bas âge. Un diagnostic rapide revêt une importance particulière, l’allergie pouvant affecter gravement la santé de l’enfant. Plusieurs guidelines ont été publiées pour définir la démarche diagnostique de l’allergie aux protéines de lait de vache. À côté de l’examen clinique et de la prise […]

JIM

La diversification alimentaire, c’est préférable entre 4 et 6 mois

visuel sur la diversification

Dans les années 90, la prévention des allergies alimentaires impliquait l’éviction des aliments allergisants pour les enfants à haut risque (ayant un antécédent familial d’atopie chez un parent du premier degré), et parfois même pour leur mère pendant la grossesse et l’allaitement. Le lait de vache devait par exemple être évité jusqu’à 12 mois et les œufs ne devaient pas […]

Congrès

Retrouvez les comptes rendus des sessions présentées lors du congrès de la SFP 2019

- deux comptes-rendus de sessions : l’une sur le microbiote intestinal et l’autre sur les rectorragies du nouveau-né,
- la vidéo du symposium : microbiote intestinal, intérêt des Pré et Probiotique (modérateur : Thierry Lamireau et orateurs : Florence Campeotto et Hugues Piloquet)

E - conférences