Edito APLV

Controverse ou sujet rarement abordé, à vous de choisir !

 

Les dernières journées interactives de réalités pédiatriques (JIRP)* ont été l’occasion de rappeler l’importance de la prévention de l’allergie chez les enfants à risque d’atopie (voir notre compte-rendu sur le sujet). Dans notre livraison du mois de novembre, nous vous proposons une étude randomisée japonaise sur l’impact de l’exclusion du lait de vache pendant les 3 premiers jours de vie.

Et parce que nous avons toujours à cœur de vous accompagner et répondre à vos questions, nous avons décidé d’élargir nos thématiques pour parler de pédiatrie au sens plus large. Nous tenterons donc de sélectionner les sujets les plus fréquemment consultés par vous, pédiatres. Pour ce mois, nous vous proposons une thématique qui ne fait pas controverse mais qui est rarement abordée en Pédiatrie : le micropénis. Il ne concerne que 0,01 % des nouveau-nés mâles mais son diagnostic et sa prise en charge ne doivent pas être négligés car ils ont un impact social et fonctionnel fort sur les sujets qui en souffrent.

Enfin, ne manquez pas la quatrième et (hélas) dernière vidéo de notre saga Neocate Spoon®. Dr François Payot, pédiatre allergologue (Lyon), nous présente les bénéfices cliniques de Neocate Spoon®.

Bonne lecture sur aplv.fr !

L’équipe Allergie NUTRICIA

* Pour voir ou revoir les communications du JIRP : https://jirp.realites-pediatriques.com

Actualités médicales JIM

JIM

Pas de compléments par le lait de vache pendant les 3 premiers jours de vie ?

L’augmentation de l’incidence des allergies alimentaires incite à une remise en question des préconisations concernant l’alimentation du nourrisson à risque d’atopie. L’allaitement maternel exclusif et prolongé, complété si besoin par une formule hypoallergénique, a longtemps été recommandé. Une étude de cohorte récente a montré notamment que des compléments réguliers par une formule à base de lait de vache pendant les […]

JIM

Le lait chauffé serait plus sûr pour l’immunothérapie orale

L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) est une cause fréquente d’anaphylaxie. Si la majorité des enfants acquiert spontanément une tolérance, les enfants d’âge scolaire avec un taux élevé d’IgE spécifiques et des antécédents d’anaphylaxie présentent un risque élevé en cas d’exposition accidentelle au lait de vache. L’immunothérapie orale (ITO) a montré son efficacité pour l’acquisition de la tolérance […]

JIM

La Fleur des sens explore les troubles de l’oralité alimentaire

« Quand je mange, je regarde, j’entends, je sens, je touche, je goûte… ». Ces mots de la psychologue Véronique Leblanc et de l’ergothérapeute Marie Ruffier-Bourdet (1) pourraient servir de déclaration d’intention pour l’élaboration des programmes de prise en charge des enfants présentant des troubles de l’oralité alimentaire. Les progrès de la pédiatrie ont fait que des enfants atteints de […]

Congrès

Retrouvez les comptes-rendus des sessions présentées lors des JIRP

- Prévention de l'allergie de l'enfant : de l'exclusion à la tolérance
- Réintroduire les protéines de lait de vache, est-ce possible en pratique de ville ?

E - conférences

libero Aliquam consequat. ipsum libero. pulvinar neque.