Edito APLV

Véganisme et allergie alimentaire, double « challenge » pour les pédiatres

 

Le véganisme est une pratique de plus en plus en vogue qui n’épargne pas les enfants et les adolescents. Quand ce régime « vegan » se heurte aux contraintes diététiques de l’allergie alimentaire, les pédiatres doivent faire face à un double « challenge ». Dans notre livraison du mois de septembre, nous vous proposons une revue Canadienne sur ce sujet afin de vous aider à y voir plus clair dans l’accompagnement des parents dans ce suivi nutritionnel si particulier.

Ne manquez pas également une étude rétrospective Espagnole portant sur plus de 300 enfants APLV et démontrant l’intérêt de l’immunothérapie orale avant même l’âge d’un an.

Et tout droit venues de Bordeaux, deux mises au point très pratiques qui ont été présentées aux JIRP sur la réintroduction du lait de vache en ville et la prévention des allergies.

Bonne lecture sur aplv.fr !

L’équipe Allergie NUTRICIA

Actualités médicales JIM

JIM

Quand allergie alimentaire et véganisme se rencontrent…

Au fil des ans, le véganisme fait des adeptes de plus en plus nombreux. Dans le même temps, les allergies alimentaires ont, elles aussi, augmenté, et certains patients allergiques se tournent vers l’alimentation « vegan ». Quand l’alimentation « vegan » et l’allergie alimentaire se rencontrent, le risque de carences nutritionnelles devient alors préoccupant, particulièrement pendant l’enfance. Une équipe Canadienne […]

JIM

L’immunothérapie orale peut être commencée avant 1 an

L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) est la première allergie alimentaire de l’enfant. L’évolution spontanée en est souvent favorable, mais dans le cas contraire, l’APLV IgE médiée est l’une des principales causes d’anaphylaxie chez l’enfant et l’adolescent, déclenchée parfois par un simple contact cutané avec l’allergène. L’immunothérapie orale a fait ses preuves à différents âges, comme traitement efficace […]

JIM

Application d’émollients chez le nourrisson pour prévenir la DA : résultats de l’étude Prevent ADALL

Le maintien de l’intégrité de la barrière cutanée du jeune enfant semble un élément déterminant dans la prévention primaire des pathologies allergiques. Différents travaux ont été menés sur l’intérêt de l’application d’émollients pour renforcer la barrière cutanée, avec toutefois des résultats contradictoires. Les enfants présentant une dermatite atopique (DA) ont aussi un risque supérieur d’allergie alimentaire, d’asthme et de rhinite, […]

Congrès

Retrouvez les comptes-rendus des sessions présentées lors du CICBAA

- La mise en place du microbiote intestinal dès la naissance et jusqu’à l’âge de 3 ans est cruciale pour la santé future
- Introduire un synbiotique dans un lait infantile fortement hydrolysé : tout bénéfice chez l’enfant allergique
- L’immunothérapie orale accélérée pour le traitement des allergies alimentaires multiples
- Introduire précocement l’arachide dans l’alimentation pour réduire le risque de développer une allergie : le poids des cohortes

E - conférences

fringilla id, dolor. nec amet, quis, felis Lorem efficitur. mattis quis et,