JIM

Pas de biberon de lait non hydrolysé à la maternité pour les enfants allaités

L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) est la plus fréquente des allergies alimentaires de l’enfant. La prévalence des cas médicalement confirmés se situe entre 2 à 6 %. La prévention repose notamment sur l’identification de facteurs de risque. Parmi les facteurs observés de près actuellement, les biberons de lait de vache donnés en complément à la maternité aux […]

JIM

Pas de lien entre apports d’acides gras pendant la grossesse et développement d’APLV chez l’enfant

Au fil des années, les habitudes alimentaires ont changé dans les pays développés, notamment en ce qui concerne la consommation d’acides gras. Les apports en acides gras polyinsaturés n-6 (AGPI n-6) ont augmenté alors que ceux en AGPI n-3 ont diminué, modifiant le ratio AGPI n-6/ AGPI n-3. Or, certains travaux ont montré que les AGPI n-6 joueraient un rôle […]

JIM

Une dette immunitaire pour les enfants du confinement

  L’intensité de l’actuelle épidémie de bronchiolites en est sans doute le reflet : à la suite des mesures prises pour endiguer la pandémie, une « dette immunitaire » pourrait affecter les jeunes enfants.   Les confinements successifs et les mesures de protection individuelle ont permis de limiter la diffusion du SARS-CoV-2 et se sont accompagnés d’une nette réduction de l’incidence de plusieurs […]

JIM

Prise en charge de l’allergie aux protéines de lait de vache : place aux hydrolysats de protéines

L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) est l’une des allergies alimentaires les plus fréquentes de la petite enfance. Sa prévalence serait de 2 à 3 % selon les régions. L’éviction stricte des protéines de lait est le pilier de la prise en charge. En cas d’impossibilité ou d’insuffisance de l’allaitement maternel, le recours à des formules hypoallergéniques est […]

JIM

Implication des synbiotiques dans la prise en charge de l’APLV, participez à une étude en vie réelle

Le microbiote intestinal joue un rôle primordial dans le développement et le fonctionnement du système immunitaire de l’enfant, qu’il s’agisse de la défense contre les pathogènes ou du processus de tolérance vis-à-vis des germes non pathogènes. Son installation débute lors de l’accouchement, même si certaines études suggèrent la présence de germes commensaux in utero.   La composition du microbiote intestinal […]

JIM

Les biomarqueurs de l’allergie : vers une médecine personnalisée

La prévalence des allergies est en augmentation partout dans le monde. La pollution, le changement climatique, la réduction de la biodiversité, l’urbanisation, les changements de mode de vie et d’habitudes alimentaires en sont les causes principales. Actuellement, dans les pays industrialisés, plus de 25 % des individus seraient concernés et la prévalence augmente aussi dans les pays en développement. Les mécanismes […]

JIM

Le PAI, pour la prise en charge en milieu scolaire de l’allergie alimentaire de l’enfant

Le projet d’accueil individualisé (PAI) a été conçu pour accueillir à l’école, dans les meilleures conditions de sécurité, les enfants présentant des problèmes de santé, parmi lesquels l’allergie alimentaire. Il permet d’identifier l’enfant à risque, de prévenir son exposition aux allergènes, de disposer d’une trousse d’urgence et d’utiliser celle-ci de façon adaptée.   L’allergie alimentaire est en progression et concernerait […]

JIM

La réponse immunitaire et le microbiote, les futures cibles thérapeutiques dans l’asthme

Les crises d’asthme sont l’un des motifs les plus fréquents d’hospitalisation de l’enfant et souvent un marqueur de la progression de la maladie. Les épisodes d’asthme aigu sévère sont favorisés par des interactions entre virus et bactéries, les facteurs de risque personnel (terrain génétique, atopie) et les facteurs environnementaux. Le rôle de chacun de ces éléments et leurs interrelations demeurent […]

JIM

L’exposition à la poussière de maison réduit-elle le risque de rhinite allergique ?

Les recherches épidémiologiques ont établi une association inverse entre une enfance passée dans un environnement de ferme et le risque d’asthme et d’atopie. Le contact avec les animaux et la consommation de lait cru seraient particulièrement impliqués dans la réduction du risque d’asthme et d’allergie. Peu de travaux ont toutefois été consacrés au rôle de l’environnement dans la protection contre […]