JIM

Le DRACMA : quelle influence sur la prise en charge de l’APLV ?

Des experts internationaux établissaient en 2010 des recommandations pour le diagnostic et la prise en charge de l’allergie aux protéines de lait vache (APLV). Ce document, intitulé DRACMA (Diagnosis and Rationale for Action against Cow’s Milk Allergy) a été élaboré en adoptant le GRADE (Grades of Recommendation Assessment, Development and Evaluation), méthode qui permet une adaptation des recommandations aux situations […]

JIM

La protéomique ouvre la voie à la prise en charge individualisée des allergiques

L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) est l’une des allergies alimentaires les plus fréquentes. Il s’agit d’une réaction immuno-médiée contre une ou plusieurs protéines du lait. Un diagnostic d’APLV implique un régime d’exclusions alimentaires impactant significativement la vie quotidienne et non exempt de risques nutritionnels. Il se doit donc d’être précis et sûr. Actuellement, le diagnostic s’appuie sur […]

JIM

L’allergie aux protéines de lait maternel existe-t-elle vraiment ?

Depuis de nombreuses années, une polémique est engagée sur le fait de savoir si les patients allergiques aux protéines de lait peuvent réellement être sensibilisés aux protéines du lait maternel. Certains nourrissons allergiques aux protéines de lait de vache présentent en effet des manifestations allergiques alors qu’ils sont allaités et que la mère respecte à la lettre les consignes d’éviction […]

JIM

L’allergie aux protéines de lait de vache n’interdit pas le lactose

L’intolérance au lactose est une affection très répandue. Elle s’explique par un déclin progressif et génétiquement programmé de l’expression de la lactase, après la phase de sevrage, qui toucherait 70 % de la population mondiale. Cette « non-persistance » de la lactase nuit à l’hydrolyse du lactose en D-glucose et D-galactose avant qu’il puisse être absorbé. Il s’ensuit des manifestations digestives telles que […]

JIM

Comment évolue l’allergie alimentaire de l’enfant ?

L’île de Wight n’a pas pour seule particularité d’avoir un festival de musique qui attirait les foules dans les années hippies. Elle possède aussi une cohorte assez unique de 1 536 enfants présentant une allergie alimentaire, recrutés dès leur plus jeune âge, entre janvier 1989 et février 1990, et suivis jusqu’à leurs 18 ans. Les données recueillies pendant cette période permettent maintenant de […]

JIM

Allergie alimentaire après transplantation hépatique chez l’enfant : une situation loin d’être rare

L’apparition d’allergies alimentaires (AA) après une greffe d’organe ou de moelle osseuse est aujourd’hui connue. C’est particulièrement le cas des enfants ayant eu une transplantation hépatique (TH). Plusieurs mécanismes à l’origine de ce phénomène sont suspectés, qui agiraient volontiers de façon synergique. Par ailleurs, l’étude de ces cas est aussi riche d’enseignements pour la compréhension de l’allergie alimentaire en général. […]

JIM

Quand l’allergie alimentaire et des travaux d’aménagement se conjuguent

Une équipe coréenne a voulu vérifier l’hypothèse selon laquelle des travaux d’aménagement dans le lieu de vie et l’existence d’une allergie alimentaire pouvaient être conjointement liés au développement d’une dermatite atopique (DA) chez l’enfant. Il a en effet déjà été rapporté que, d’une part, les polluants domestiques circulant dans l’habitat jouent un rôle dans le développement et l’aggravation des maladies […]

JIM

Les biberons de complément à la maternité augmentent le risque d’allergie aux protéines de lait de vache

Dans les stratégies de prévention primaire de l’allergie aux protéines du lait de vache, le risque est déterminé par la présence d’antécédents familiaux d’allergie. Les restrictions alimentaires pour la mère, pendant l’allaitement, constituent la base de ces stratégies de prévention. Ces recommandations ont toutefois montré leurs limites, tout comme l’effet préventif de l’allaitement, l’utilisation de certains laits spéciaux, des probiotiques […]

Page 3 sur 512345