JIM

La diversification alimentaire, c’est préférable entre 4 et 6 mois

visuel sur la diversification

Dans les années 90, la prévention des allergies alimentaires impliquait l’éviction des aliments allergisants pour les enfants à haut risque (ayant un antécédent familial d’atopie chez un parent du premier degré), et parfois même pour leur mère pendant la grossesse et l’allaitement. Le lait de vache devait par exemple être évité jusqu’à 12 mois et les œufs ne devaient pas […]

JIM

Contre l’allergie alimentaire, adoptez un chien !

La prévention des allergies est devenu un enjeu majeur pour enrayer leur progression. Le rôle du microbiome semble de plus en plus évident dans le développement de certaines manifestations allergiques, comme la dermatite atopique, l’atopie et le wheezing. Certaines conditions, comme la naissance par césarienne ou un traitement antibiotique perturbent son développement et sont associés à une augmentation du risque […]

JIM

Le stress maternel a-t-il un rapport avec l’allergie alimentaire de l’enfant ?

L’allergie alimentaire affecterait entre 3 % et 6 % des enfants et son incidence serait en augmentation. De nombreux travaux sont consacrés à la compréhension de leur survenue. Parmi l’une des causes possibles, le stress maternel, fréquent pendant la grossesse. En zone urbaine, le stress prénatal affecterait plus de 75 % des femmes. Il a été associé à l’atopie, à travers l’activation […]

JIM

EATERS, nouvel outil d’aide au diagnostic d’allergie alimentaire de l’enfant

Le diagnostic d’allergie alimentaire est souvent difficile et dépend initialement de l’expérience du praticien. Un nouvel outil a été mis au point pour aider les cliniciens à interpréter les données dont ils disposent et à porter un diagnostic le plus juste possible. Il s’agit de la méthode EATERS, qui permet un focus sur les antécédents cliniques du patient et facilite […]

JIM

Une formule symbiotique d’acides aminés modifie le microbiote intestinal

La prise en charge diététique des enfants allergiques aux protéines de lait de vache fait appel aux hydrolysats poussés de protéines de lait, en première intention. En cas d’échec ou pour les formes plus graves d’allergie, les formules à base d’acides aminés sont recommandées. Toutefois, cette approche ne tient pas compte du microbiote intestinal, dont le rôle dans le développement […]

JIM

Une expérience finlandaise de l’immunothérapie orale dans l’allergie au lait de vache persistante

La majorité des enfants atteints d’allergie au lait de vache guérissent spontanément. En cas de persistance de l’allergie, il est recommandé de poursuivre le régime d’éviction stricte. Dans ce contexte, l’immunothérapie orale a donné des résultats prometteurs dans le cadre d’essais cliniques. A cet égard, une équipe finlandaise a publié récemment les résultats du suivi, pendant 11 ans, de 296 […]

JIM

Augmentation de la prévalence de l’allergie alimentaire : tous concernés !

L’allergie alimentaire est considérée comme un problème de santé public grandissant. L’augmentation de sa prévalence affecte surtout les pays industrialisés, mais les pays en développement rapide ne sont pas épargnés, à la mesure de leur croissance économique. Les données ne sont toutefois pas simples à recueillir. Le gold standard pour l’évaluation précise de la prévalence de l’allergie alimentaire est le […]